L’Unité de vie adaptée

L’U.V.A est une Unité de Vie Adaptée. Une Unité de Vie Adaptée est un lieu de vie et un lieu de prise en soins thérapeutiques qui va permettre de préserver, maintenir le plus possible l’autonomie physique et psychique de leurs résidents, en prenant en compte la singularité de chacun. Les unités « Joan MIRO » et « Pablo PICASSO » sont dédiées à la prise en soin des résidents présentant des troubles cognitifs, dans un environnement sécurisé.

 

L’équipe pluridisciplinaire

  • Des Aides Soignants dont 4 Assistants de Soins en Gérontologie (le jour)
  • Un Assistant de Soins en Gérontologie (la nuit)
  • Des Infirmiers dont un infirmier ayant un DU en gérontologie Un psychologue
  • Des animateurs sociaux dont un ayant un DU « Maladie d’Alz- heimer »
  • Un animateur en gym adaptée.

 

 

Les activités proposées

Les différentes phases de la journée, lever, toilette, repos, activités, sont adaptées au rythme du résident. Les activités sont domiciliaires (réfection des lits, vaisselle, l’écriture du menu) ou thérapeutiques avec des objectifs bien précis : le jardinage, le remue- méninges, les ateliers cuisine, l’art floral dont les objectifs vont être de conserver les gestes, de prendre  du plaisir au niveau olfactif, visuel et gustatif mais aussi d’avoir un moment de détente et de maintenir  le lien social.

 

 

ADMISSION / SORTIE DU PASA

Critères d’admission :

  • Être atteint de troubles cognitifs accompagnés de troubles du comportement
  • Présenter un degré d’autonomie et une mobilité suffisante : GIR (Groupe Iso Ressource ) ≥ 2
  • Présenter une inadaptation sociale au sein de la structure
  • Avoir le consentement du résident et/ou de la famille ou tuteur

 

Critères de sortie :

  • Présenter une mobilité insuffisante et un niveau de dépendance important : GIR 1
  • Présenter un comportement relevant des prises en soins psychiatriques (agressivité, violence…)
  • Survenue d’une pathologie intercurrente entrainant une dépendance physique ou des soins thérapeutiques
  • Si la prise en soins dans l’unité n’apporte plus de bénéfices pour le résident.

JOURNÉE TYPE

  • 7h / 11 h : lever, petit déjeuner, toilette adaptée au ryhtme du résident
  • 11h /30 /  13h30 : activités domiciliaires : écriture du menu du déjeuner sur le tableau, lecture du journal, éphéméride, dressage du couvert, préparation du pain, suivies du déjeuner,
  • 13h30 / 14h : activités domiciliaires : « petite vaisselle », balayage, informations à la télévision et temps de repos pour les résidents qui le désirent
  • 14h /18h : activités thérapeutiques, individuelles ou collectives : jardinage, art floral, jeux de sociétés, chants, atelier mémoire, spectacles….Selon les capacités, la volonté et le projet de vie du résident, suivies du goûter
  • 18h / 19h : activités domociliaires suivies du dîner
  • 19h : selon le projet de vie du résident : aide à la mise en tenue de nuit et aide au coucher en respectant le rythme de la personne, télévision.

 

Lorsque la mémoire oublie, le cœur n’oublie pas