Informations

VOS DIRECTIVES ANTICIPEE

Les moments de fin de vie font l’objet de soins et de soutien adaptés, selon les croyances et les convictions du patient et celles de ses proches.
L’accompagnement de fin de vie est discuté en équipe pluridisciplinaire et avec le patient afin d’apporter une réponse sur le plan social, psychologique et thérapeutique.

Nous encourageons le patient à préciser ses attentes concernant les soins qui lui seront prodigués à ce moment de sa vie, en rédigeant ses directives anticipées. Les soignants peuvent remettre un formulaire au patient.

Le dépliant «Directives anticipées» explique les modalités à suivre.

LA PERSONNE DE CONFIANCE

Le patient a la possibilité de désigner «une personne de confiance». La personne de confiance a pour mission d’accompagner le patient dans ses démarches. Elle peut être amenée à recevoir à sa place des informations relatives à sa prise en charge et à prendre des décisions à sa place.

Le dépliant, à disposition dans les chambres, explique en détail le rôle de la personne de confiance et comment la désigner. Un formulaire est remis à l’entrée du patient, proposant de désigner une personne de confiance. Il restera dans le dossier médical du patient.
C’est au patient à lui seul de la choisir et non à son entourage.

Nous demandons également de nous indiquer «la ou les personne (s) à prévenir». Il s’agit de la personne que nos équipes contacteront en cas de besoin.

CONFIDENTIALITE

Le patient peut demander la non divulgation de sa présence pendant son hospitalisation, refuser certains visiteurs voire demander l’anonymat complet. En USLD, il est possible de refuser de mettre son nom sur la porte de sa chambre. Ces refus sont spécifiés par écrit. Les professionnels sont formés et sensibilisés au respect de la confidentialité des données personnelles dont ils prennent connaissance.